Les Gnaoua du Maroc. Itinéraires initiatiques, transe et possession

Au Maroc la confrérie des Gnaoua s’est constituée à partir de populations originaires d’Afrique Noire, principalement des esclaves et leurs descendants. A vocation thérapeutique, elle réunit des musiciens, des voyantes-thérapeutes et des adeptes dont l’itinéraire passe par la maladie initiatique, puis l’élection par des entités surnaturelles appelées : mlouk. Les pratiques rituelles, initiatiques, divinatoires et thérapeutiques des Gnaoua combinent en un ensemble harmonieux les apports culturels de l’Afrique Noire, au Sud, ceux de la civilisation arabo-musulmane venue de l’Est et des cultures berbères autochtones. Les activités des Gnaoua culminent dans le célèbre rite de possession (derdeba) durant lequel les adeptes en transe sont possédés par des invisibles. Ce rite, animé par des musiciens et des voyantes-thérapeutes, présente des analogies avec le boni des hausa (Niger), le diwan de Sidi Bilal, algérien, le stambali tunisien, le zar éthiopien et soudanais, mais aussi avec le candomblé brésilien et le vaudou haïtien.

90,00 DH

Catégorie :

L’auteur, Abdelhafid Chlyeh, né à Marrakech, décédé le 14 mars 2014, était psychologue, clinicien, psychothérapeute et docteur en ethnologie. Il a mené des recherches sur les rites de possession et sur les ethnothérapies au Maroc. Les résultats de ses travaux de recherches ont fait l’objet de différentes publications.

Parution

ISBN

Dépôt légal

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les Gnaoua du Maroc. Itinéraires initiatiques, transe et possession”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *