+212 (0)5 22 20 93 14 info@lefennec.com

Lettre à moi-même

Rires sous cape, jubilations de la chose littéraire à la fois sacrée et pas du tout sérieuse, authentique et énigmatique… telle paraît l’entreprise d’Edmond Amran El Maleh dans ces Lettres à moi-même où l’auteur dialogue avec son double pour découvrir les diverses facettes de l’un et de l’autre. Un jeu de voilement-dévoilement qui conduit à l’esquisse du portrait d’un personnage qui ne serait finalement ni l’un ni l’autre ou bien qui serait peut-être l’un et l’autre.

Edmond Amran El Maleh souhaite pour ce livre que « le lecteur partage le plaisir qu'[il a] pris à l’écrire, […] car ce qui prime avant tout c’est la valeur, la qualité littéraire du texte ». Entre récit et poème en prose, ce livre épistolaire nous esquisse un nouveau genre.
Abdellah Baida

20,00 DH

Catégorie :

Grande figure de la littérature marocaine, Edmond Amran El Maleh est né en 1917 à Safi. Il s’engage dans le parti communiste, lutte pour l’indépendance du pays, avant de décider de partir s’installer en France de 1965 à 2000. Il a écrit plusieurs récits dont parcours immobile (1980), AÏlen ou la nuit du récit ( 1983), Mille ans, un jour (1986), Le retour d’abou El Haki (1995), Il meurt le 15 Novembre 2010 à Rabat.

Format

ISBN

Pages

Parution

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Lettre à moi-même”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Choisissez votre devise
EUREuro