1400,00 DH

La pharmacopée marocaine traditionnelle – Jamal Bellakhdar

L’ouvrage présente l’intérêt d’étudier la pharmacopée traditionnelle marocaine sous plusieurs aspects : la botanique, la lexicologie, la petite histoire des produits, les usages traditionnels (médicinaux, cosmétiques, alimentaires, techniques, pastoraux, magiques, etc.), la chimie et la toxicologie. Une comparaison y est aussi établie entre les usages actuels et les prescriptions relevées dans diverses sources écrites arabes  anciennes.

Les compétences de l’auteur, ethnopharmacologue et ethnobotaniste averti, connaisseur de la culture de son pays et des pharmacopées traditionnelles des nations du Sud, font de ce recueil une somme considérable de données et d’informations susceptibles d’être utilisées par d’autres chercheurs, dans des travaux relevant de thématiques variées.

Au total, 1118 espèces utilisées dans les soins, d’origine végétale, minérale, animale ou industrielle, regroupées en 759 rubriques, ont été recensées. Pour chaque produit sont proposés :

  • les noms scientifiques, français, arabes et amazighs (transcrits en caractères latins et arabes) ;
  • des informations d’ordre botanique, historique et économique ;
  • les usages traditionnels relevés sur le terrain et dans la littérature ;
  • des données de chimie et de toxicologie ;
  • un état comparatif par rapport aux sources écrites arabes.

Au nombre des textes arabes anciens consultés par l’auteur, l’examen attentif de cinq d’entre eux, produits par des auteurs maghrébins ou andalous, particulièrement bien renseignés sur les simples utilisés à leurs époques, a permis  de dresser, pour plusieurs de ces simples et de leurs usages, un état de l’évolution au cours de l’histoire du savoir traditionnel en matière de soins : il s’agit de la ‘Umdat at-tabîb du botaniste sévillan Abul-Khayr Al-Ichbilî (XIIe siècle), du Jami’ al-mufradat d’Ibn Al-Baytar (XIIIe siècle), de la Hadiqat al-azhar du médecin marocain Al-Wazir Al-Ghassanî (XVIe siècle), de la Tuhfat al-ahbâb, écrit par un auteur anonyme du Sud marocain (XVIe ou XVIIe siècle) et du Kechf er-rumûz du médecin algérien Abderezaq al-Jazairî (XVIIIe siècle).

Des index des noms scientifiques (latins) et des vernaculaires arabes, amazighs et français (en caractères latins, arabes et diacrités) ainsi qu’un index thérapeutique et ethnobotanique viennent compléter ce compendium de données ethnopharmacologiques et ethnobotaniques..

L’ouvrage est destiné à tous ceux qui sont concernés par l’ethnobotanique, les pharmacopées traditionnelles, l’histoire de la médecine et de la pharmacie, les lexiques  naturalistes, l’anthropologie. Il  s’adresse aussi aux spécialistes et aux profanes qui s’intéressent au Maghreb,  au Monde arabe, aux traditions, au patrimoine immatériel des sociétés du Sud.

1400,00 DH

Poids3,6 kg
Parution

Format

Pages

ISBN

Catégories : , Étiquette :